Immobilier : Budget moyen des Français pour acheter

Maison ou appartement : le marché explose tous les scores en France, et notamment dans la capitale. Quelle somme moyenne les Français consacrent-ils à l’achat de leur résidence principale? Quels sont les bons plans?

1/Le budget moyen est de…

Selon une étude Opinionway pour Homeagency (1) publiée lundi, les Français ont un budget moyen de 182 155 € pour acheter un appartement et 257 010 € pour une maison. Si on prend l’exemple de l’explosion des prix à Paris, avec le prix du mètre carré à hauteur de 12 320 euros dans le VIe arrondissement -selon les chiffres de la chambre des notaires en Ile-de-France publiés en mai- cela signifie que les Français vivant dans la capitale pourraient se résigner à vivre dans un appartement de 14 m² environ, faute de budget plus conséquent.

2/Le rez-de-chaussée bien moins cher

D’après une enquête Empruntis (2) ciblant les appartements, la différence de prix au m² entre un rez-de-chaussée et un dernier étage est de l’ordre de 19% dans la capitale et de 15% en province. Seuls 2% des sondés recherchent un rez-de-chaussée s’il y a un ascenseur dans la copropriété et 7% s’il n’y en a pas. Le rez-de-chaussée est moins demandé car on y subit plus de nuisances mais il permet de s’offrir une pièce en plus pour le même budget par rapport au dernier étage. Pour illustrer la différence dans le budget de l’acquéreur, le site Meilleurs Agents prend l’exemple d’un 50 m² parisien. Pour le rez-de-chaussée, le prix sera de 380 750 euros… alors que le 6e avec ascenseur sera lui de 452 700 euros : un écart de plus de 70 000 euros.

3/Près de 80% de biens à moins de 200 000 € dans l’Est

Pour l’achat d’une résidence principale, les biens immobiliers de moins de 100 000 euros représentent 12% des projets et ceux de 100 000 euros à 150 000 euros 24%, selon Empruntis. Ensuite viennent les enveloppes plus importantes entre 150 000 euros et 200 000 euros (21%), de 200 000 euros à 250 000 euros (20%), de 250 000 euros à 350 000 euros (14%), de 350 000 euros à 500 000 euros (6%) et plus de 500 000 euros (3%). Ces montants varient selon la région. Ainsi, la proportion des biens de moins de 200 000 euros est moins élevée en Ile-de-France (35%) que dans l’Est (77%). Pour les biens les plus chers (350 000 euros et plus), l’Ile-de-France en compte 18% alors que l’Est et l’Ouest 2%.

4/Négocier un taux de crédit attractif

Pour financer leur achat immobilier, 86% des Français ont sollicité un prêt bancaire, soit une augmentation de 9 points. Ils les ont principalement contractés sur de longues durées : entre 21 à 30 ans (34%), 16 à 20 ans (26%), 6 à 15 ans (20%), 5 à 10 ans (13%) et moins de 5 ans (6%), détaille Empruntis, les durées de référence étant 15, 20 et 25 ans. Les particuliers empruntent un peu moins longtemps qu’en 2016 grâce notamment aux niveaux des taux d’intérêt, toujours assez bas -entre 1,05 et 1,92 selon la durée- et donc, attractifs. Ces taux ne bougeront pas de tout l’été. Pour ceux qu’ils le veulent, il est donc encore tant de renégocier son prêt.

5/Ne pas passer par une agence classique

62 % des Français sont prêts à se passer d’un agent immobilier et opter pour une plateforme spécialisée dans les services immobiliers 100% digitale pour faire des économies. Une nouvelle alternative qui ne manque pas de séduire la génération ultra-connectée avec 73% des 25-34 ans interrogés contre 59% des 50-64 ans. D’après Homeagency, on peut économiser jusqu’à 7 204 euros sur un bien de 200 000 euros en basant son calcul sur une commission moyenne d’agence de 4%.

(1) Opinionway a mené l’enquête en juin 2017 auprès d’un échantillon de 1015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon les méthodes des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence, pour le compte de la plateforme Homeagency.

(2) Enquête Empruntis sur plus de 50 000 données de transactions à Paris et menée dans 10 grandes villes et un questionnaire envoyé à 5000 particuliers et 6000 agences partenaires.

QUEL BUDGET DANS LE PARC LOCATIF?

Selon le baromètre Sofinscope, publié en mai, le budget moyen dédié au logement s’élève à 631 euros par mois en 2017, soit une baisse de 30 euros par rapport à 2016 (-4,5%). Dans le détail, la nature du logement, la localisation et le statut de l’habitant font varier cette moyenne.

Ainsi, le budget des locataires HLM est de 470 euros (en hausse de 2 euros). En province, il s’établit à 607 euros (en baisse de 23 euros). En région parisienne, il affiche 741 euros (en baisse de 67 euros).

Pour les locataires dans le privé, il monte à 662 euros (en hausse de 14 euros) alors que pour les propriétaires en cours d’acquisition, il est de 739 euros (en baisse de 107 euros).

Active Diag

Rédacteur pour active diag13 depuis plus de 5 ans, je suis passionné par l'immobilier et diagnostiqueur immobilier de profession. Je rédige depuis peu des articles concernant le domaine de l'immobilier !

Active Diag has 51 posts and counting. See all posts by Active Diag

Une pensée sur “Immobilier : Budget moyen des Français pour acheter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *