À Marseille, les prix de l’immobilier sont au ralenti !

Le moteur de l’immobilier phocéen tournerait-il au ralenti ? Au vu de la faible augmentation des prix des logements à Marseille, c’est la conclusion qui semble s’imposer. Les quartiers marseillais ont-ils tous été plongés dans un état léthargique ? Éléments de réponse.

9 arrondissements de Marseille en hausse…

Immobilièrement parlant, le moins que l’on puisse dire, c’est que ça chauffe du côté de Belle de Mai ou encore de Saint-Lazare ! Et pour cause, les chiffres compilés par le baromètre LPI-SeLoger sont formels : en l’espace de douze petits mois, les prix immobiliers dans le IIIe marseillais ont enregistré une hausse de… 20 points ! De l’avenue Alphée Cartier à la place Victor Hugo, en passant par les rues Fontaine et Eugène Pottier, le m² se monnaye désormais aux alentours de 1 684 €. Il est à noter que la hausse prodigieuse qui touche les prix des logements dans le IIIe arrondissement de la cité phocéene s’inscrit à contre-courant de la tendance générale. Si les VIe (Lodi, Palais de Justice), VIIIe (Bonneveine, Périer) et XVe (la Casuelle, la Calade) voient leurs prix immobiliers augmenter de plus de 5 %, trois arrondissements phocéens connaissent, quant à eux, une tendance baissière. Dans les IIe (Arenc, les Grands Carmes), Ve (le Camas, Baille) et IXe arrondissements (Vaufrèges, Sormiou), les prix des logements anciens perdent entre 5,5 et 6,5 % sur l’année.

Bon à savoir

  • À Marseille, le prix du m² moyen est de 2 880 €.
  • En France, un m² coûte en moyenne de 3 579 €.

Un prix immobilier qui dépasse 4 000 € du m² dans le VIIe marseillais

Alors que le IIIe marseillais décroche la palme des arrondissements où les prix augmentent le plus au cours des douze derniers mois, le VIIe se voit décerner, quant à lui, la médaille d’or au classement des arrondissements de Marseille où devenir propriétaire coûte le plus cher ! Acheter un appartement dans l’ancien du côté de Savatan, des Catalans, de Bompard ou encore de Saint-Lambert a un prix : 4 055 € du m² en moyenne. Dans la roue du VIIe, ce sont les VIe (Castillane, Lodi / 3 394 €) et VIIIe (le Rouet, Sainte-Anne / 3 947 €) marseillais que l’on retrouve. Avec des prix immobiliers variant entre 1 466 et 1 471 € du m², les deux arrondissements les plus abordables de la ville de Marcel Pagnol ne sont autres que les XIVe (les Arnavaux, Bon-Secours) et XVe (les Algarades, les Borels).

A lire aussi: Immobilier : Budget moyen des Français pour acheter

À Marseille, la marge de négociation atteint 5,2 %

Pour un appartement ancien situé au cœur de la cité phocéenne, la décote pouvant être obtenue par l’acheteur pourra avoisiner 5,2 % de son prix de vente affiché. À titre de comparaison, à l’échelle du pays, la marge de négociation est de 4,1 % pour un appartement ancien. Comme l’indique Michel Mouillart, cette stabilisation des marges de négociation fait écho non seulement à l’allègement des tensions qui se confirme sur les prix signés mais aussi aux ambitions des vendeurs qui « sont moins grandes qu’il y a un an ».

Les arrondissements marseillais les plus chers

Arrondissement marseillais

Prix m² moyen

Marseille 7e arrondissement4 039 €
Marseille 8e arrondissement3 800 €
Marseille 6e arrondissement3 465 €
Marseille 2e arrondissement3 301 €
Marseille 12e arrondissement2 948 €

Source: seloger.com

 

Benjamin

Je rédige des articles pour active diag13 depuis bientôt 1 an, je suis passionné par l'immobilier et diagnostiqueur immobilier de profession depuis 2009. Je rédige depuis peu des articles concernant l'immobilier pour Active Diag13 !

    Benjamin has 7 postes et comptage. Voir tous les messages de Benjamin

    One thought on “À Marseille, les prix de l’immobilier sont au ralenti !

    Laisser un commentaire