Comprendre le crédit hypothécaire

Comprendre le crédit hypothécaire

Crédit hypothécaire : principe et éléments

La flambée des prix de l’immobilier rend souvent nécessaire la souscription à un crédit par les nouveaux acquéreurs. Il s’avère d’autant plus intéressant d’investir dans un achat ou une construction de maison compte tenu du niveau attractif des taux actuels. Le crédit hypothécaire se révèle être une solution pratique pour financer votre projet immobilier .

A lire aussi: C’est officiel : l’ESRIS est devenu l’ERP depuis août 2018

Principe du prêt hypothécaire

Le prêt hypothécaire est caractérisé par la mise en hypothèque de votre bien immobilier. Cette dernière sert de garantie à l’établissement prêteur qui aura l’assurance de récupérer son argent si jamais vous avez des difficultés à rembourser votre crédit plus tard. Comme les prêts classiques, la souscription à un emprunt hypothécaire implique le remboursement du capital emprunté et le paiement d’intérêts.
Un transfert de prêt hypothécaire vers un autre bien immobilier est possible dans le cas où vous êtes propriétaire d’un bien qui fait l’objet d’une hypothèque, et que vous achetez une nouvelle habitation. Puis, si au moment d’acheter votre maison, vous n’avez pas encore obtenu votre crédit hypothécaire, vous pouvez établir un compromis de vente avec clause suspensive avec le vendeur. Cela signifie que la vente ne peut avoir lieu que si le prêt est accordé.
Enfin, il faut savoir que vous pouvez bénéficier d’un prêt social à des termes avantageux si vous réunissez certains critères. D’ailleurs, il s’avère nécessaire de vous renseigner sur les avantages fiscaux liés au prêt hypothécaire.

Les éléments de ce type crédit

Il est utile de connaitre les différents éléments que comporte un crédit hypothécaire. Une simulation sur des sites spécialisés vous aidera notamment à avoir une vision claire des modalités de votre prêt.
Le montant d’un crédit hypothécaire est déterminé sur la base de plusieurs facteurs. En général, l’organisme financier prend en compte les revenus du ménage, le taux d’intérêt, la durée de remboursement et la quotité. Cette dernière est le rapport entre le montant emprunté et la valeur du bien hypothéqué. Elle est évaluée grâce à une expertise immobilière ordonnée par le prêteur.
Certaines assurances sont exigées au moment de souscrire un crédit hypothécaire. Il vous sera notamment demandé de contracter une assurance-vie mixte ou une assurance solde restant dû qui garantira le remboursement du crédit si vous décédez avant le terme du contrat. L’établissement prêteur requiert également une assurance habitation qui sera nécessaire si jamais votre maison venait à être touchée par un sinistre.
Enfin, un passage chez le notaire est nécessaire dans le cadre d’un prêt hypothécaire. Cela occasionne plusieurs coûts tels que : les honoraires du notaire, les frais d’acte, les droits d’hypothèque et les droits d’enregistrement.

Romain

Rédacteur pour active diag13 depuis plus de 5 ans, je suis passionné par l'immobilier et diagnostiqueur immobilier de profession. Je rédige depuis peu des articles concernant le domaine de l'immobilier !

Romain has 60 postes et comptage. Voir tous les messages de Romain

Laisser un commentaire