RT 2020 : Changements et modifications par rapport à la RT 2012

La RT, réglementation thermique est le catalogue des exigences qui régissent la construction des bâtiments neufs en France. Chronologiquement, la plus récente sera celle qui entrera en vigueur en 2020. Cette dernière succédera à celle formulée plus tôt, entrée en vigueur en 2012. Ainsi, la mise en parallèle de ces deux grandes régulations soulève une problématique, celle des changements et modifications des versions RT2012 à RT2020. A ce sujet, plusieurs niveaux sont sondables.

Les exigences de la réglementation thermique

La règlementation a évolué au niveau des exigences formulées par le Grenelle de l’environnement.

L’évolution de la Cepmax

La RT2012 exige que tout bâtiment nouvellement construit doit avoir une consommation maximale d’énergie primaire de 50 Kwh/m2/an. Autrement dit, tout occupant d’un bâtiment neuf a un seuil de consommation qui lui est fixé. Parallèlement, il faut souligner que cette exigence connaît une grande évolution pour le compte de la RT2020. Il ne s’agira plus de réduire la consommation d’énergie. Il sera plutôt question que tout bâtiment produise autant qu’il consomme. En plus de cela, la même loi requerra que les constructeurs bâtissent des maisons positives. C’est-à-dire, des habitations qui génèrent plus d’énergie qu’elles n’en utilisent, afin qu’une partie soit utilisée pour un usage public.

L’évolution du Ticréf

La RT2012 impose dans sa formulation, que tout bâtiment non climatisé soit vivable en été. En d’autres termes, que la température atteinte à l’intérieur par une journée chaude d’été n’excède pas un certain seuil. A l’opposé, la RT2020 mettra à jour cette exigence dans la mesure où chaque consommation sera taillée à la mesure du bâtiment. En clair, il sera désormais facile de refroidir des habitations lors des journées chaudes, sans se soucier d’un seuil de consommation d’énergie.

A lire aussi: BILAN ÉNERGÉTIQUE (DPE ET AUDIT ÉNERGÉTIQUE)

Le programme de la lutte contre le changement climatique

La réglementation thermique de 2012, avec l’intérêt qu’elle porte à l’économie de l’énergie, est un lancement de la lutte contre le réchauffement climatique. Ceci dans la mesure où moins les bâtiments consomment de l’énergie, moins les sources d’approvisionnement émettent des gaz dans la nature. Dans cet ordre d’idées, les maisons passives seront une accentuation de ladite lutte car, elles ne rejettent pas des gaz dans la nature. Au contraire, elles s’en servent plutôt comme source d’énergie renouvelable.

Les objectifs de la Réglementation thermique

Avec la comparaison établie plus haut, il est clair que les deux n’ont pas le même objectif. D’une part, la RT2012 a pour ligne d’attaque l’économie d’énergie. C’est la raison pour laquelle, celle-ci établit un seuil maximal de consommation (Soit 50Kwh/m2/an). D’autre part, l’objectif est tout à fait différent avec la RT2020, car elle est la version évoluée de la RT2012. Pourquoi ? Parce qu’il y a un passage, des bâtiments « énergivores » à ceux autonomes, qui produisent pour eux et pour l’usage public.

A lire aussi : Marseille mise sur une révolution immobilière !

Les Parties concernées par la réglementation thermique

A ce niveau aussi, il faut souligner sans crainte aucune qu’il y a changement. La loi en vigueur sur la construction des bâtiments s’adresse principalement aux constructeurs et aux occupants de ces édifices. D’un côté, les premiers sont tenus d’élever, comme susmentionné, des habitations économiques en matière d’énergie. De l’autre, les derniers eux ont pour devoir de limiter leur consommation une fois installés. Or la RT2020 exemptera cela. Ce en s’adressant prioritairement aux constructeurs ; exigeant que ceux-ci bâtissent des édifices qui s’autogèrent énergétiquement et fournissent une partie pour le public.

Grosso modo, les changements majeurs de la réglementation thermique RT2012 à la RT2020 se situent à trois grands niveaux.

  • D’abord les exigences,
  • ensuite les objectifs
  • enfin les différentes parties concernées.

Romain

Rédacteur pour active diag13 depuis plus de 5 ans, je suis passionné par l'immobilier et diagnostiqueur immobilier de profession. Je rédige depuis peu des articles concernant le domaine de l'immobilier !

Romain has 60 postes et comptage. Voir tous les messages de Romain

One thought on “RT 2020 : Changements et modifications par rapport à la RT 2012

Laisser un commentaire