Hausse-tarifs-immobilier-marseille

+ 2,3 % : la hausse des prix immobiliers se renforce sur l’année à Marseille

À Marseille, les prix immobiliers progressent moins qu’à Paris ou qu’à Lyon mais la tendance y est haussière et elle se consolide. Arrondissement par arrondissement, découvrez ce qu’il en est à l’intérieur de la cité phocéenne.

Des prix immobiliers en hausse de plus de 17 % dans le 2e

Sur l’année, les prix des appartements marseillais dans l’ancien sont en progression (+ 2,3 %). Intra-muros, la plus forte progression est réalisée par le IIe (Arenc, les Grands Carmes, l’Hôtel de Ville, la Joliette). De la rue des Grands Carmes au boulevard des Bassins de Radoub, en passant par la place des Treize Cantons, ce sont 17,3 % que cet arrondissement a gagnés sur les prix de son immobilier ancien en l’espace de douze mois.

Décrochent respectivement les médailles d’argent et de bronze les 12e (+ 9,8 % / Montolivet, Saint-Barnabé) et 5e (+ 6,5 % / Baille, la Conception).

Comme le montrent les chiffres récoltés par le baromètre LPI-SeLoger, c’est en revanche le XVe (les Aygalades, la Cabucelle) qui s’offre la plus grosse dégringolade avec une baisse de 14,8 % sur le prix de ses appartements anciens. Lui emboîte le pas le 14e marseillais (les Arnavaux, le Merlan) où la tendance baissière atteint 10,9 % sur l’année…

prix-des-appartements-anciens-marseille-fin-novembre-2016
Prix des appartements anciens à Marseille – Source: SeLoger.com

Au nord du Vieux-Port, les prix immobiliers flambent (+ 14,5 %)

Avec un gain de près de 15 % sur ses prix au m² , le 2e arrondissement de Marseille (Arenc, les Grands Carmes, La Joliette) réalise une très belle opération. De la rue des Phocéens au quai du Port, en passant par la rue du Lacydon, le m² se monnaye aux alentours de 3 298 €. De même, il est à noter que les prix des appartements anciens sont aussi à la hausse dans le 12e (les Caillols, la Fourragère). Dans cet arrondissement, l’augmentation sur douze mois atteint 12,7 %, pour un prix au m² de 3 198 € en moyenne. La médaille de bronze est décernée au 5e arrondissement lequel, avec des prix en progression de 6,3 % sur l’année (pour 1 708 € du m²) n’a clairement pas démérité.

Côté baisse, on notera que les deux plus grosses gamelles sont à mettre au compte des 14e (les Aygalades, la Cabucelle / 1 358 €) et 15e (les Arnavaux, Bon-Secours / 1 362 €). Ces arrondissements perdent respectivement 16,3 % et 15,2 % sur leurs prix au m².

Plus de 3 700 € du m² dans les 7e et 8e marseillais

Si les 3e  (Belle de Mai, Saint-Lazare / 1 613 € ), 14e (les Arnavaux, le Merlan / 1 406 €) et XVe (les Aygalades, la Cabucelle / 1 378 €) sont les arrondissements qui affichent les prix au m² les moins élevés de Marseille. C’est dans le très cossu 8e (Bonneveine, les Goudes, Périer) que vous offrir un appartement ancien vous coûtera le plus cher. Rue de l’Abbaye, rue Pierre Abondance ou encore rue des Abeilles, le m² se monnaye aux environs de 3 722 €. Pour trouver presque aussi cher, c’est dans les 7e (Bompard, Endoume / 3 703 €) et 2e (les Grands Carmes, Hôtel de Ville / 3 371 €) qu’il vous faudra orienter votre recherche immobilière…

Romain

Rédacteur pour active diag13 depuis plus de 5 ans, je suis passionné par l'immobilier et diagnostiqueur immobilier de profession. Je rédige depuis peu des articles concernant le domaine de l'immobilier !

Romain has 61 postes et comptage. Voir tous les messages de Romain

Laisser un commentaire